Newsletter

 

J'ai raté Télé-Foot

Pour la première fois de sa carrière, Renaud critique la télévision et ses travers.

Plus de détails

Ça f'sait douze bières que j'menfilais,
faut dire qu'on était samedi soir.
J'étais tranquillement écroulé
d'vant ma télé, sur mon plumard.
Y'avait Jean-Pierre El Kavada
qui m'racontait l'Afghanistan
et la Pologne et le Liban,
le Salvador y connaît pas.
L'information pour ces mecs-là
c'est d'effrayer l'prolo, l'bourgeois
à coups d'chars russes, d'Ayatollah
"Demain faites gaffe y va faire froid"
et à part ça "eh ben ça va,
s'y s'passe quelqu'chose on vous l'dira".
V'là ma gonzesse qu'entre dans ma piaule,
qui m'dit qu'est-c'tu fais planté là ?
T'en as pas marre de ces marioles,
t'en as pas marre d'leurs tronches de rats ?
J'lui réponds j'en ai rien à foutre
mais j'veux pas rater télé-foot.
Cette soirée s'annonçait super,
j'me suis enfilé une bibine
pour l'Numéro 1 Mick Jagger
avec Dylan et Bruce Springsteen.
J'avais pas bien lu, manque de bol,
c'est l'Numéro 1 Becassine
avec une turlutte à Guignol,
une main au cul à Colombine.
Si ça fait marrer vos lardons,
moi ça m'a carrement gonflé,
s'en est fallu d'peu nom de nom
qu'j'balance ma bière dans la télé,
mais vaut mieux rire de ces crevures
que d'gaspiller d'la nourriture
V'la ma gonzesse qu'entre dans ma piaule,
qui m'dit qu'est-c'tu fais planté là ?
T'en as pas marre de ces marioles,
t'en as pas marre d'leurs tronches de rats ?
J'lui réponds j'en ai rien à foutre
mais j'veux pas rater télé-foot.
Après j'me suis r'gardé Dallas,
ce feuilleton pourri dégueulasse.
Ca fait frémir le populo
de voir tous ces enfants d'salauds,
ces ricains véreux pleins aux as
faire l'apologie du pognon,
de l'ordurerie et de la crasse,
y nous prennent vraiment pour des cons !
Eh maint'nant qu'on est socialistes,
fini les feuilletons américains,
on veut des feuilletons soviétiques
et même des belges, y'en a des bien,
y'en a un, c'est l'histoire d'une frite
qu'est amoureuse d'un communiste.
V'la ma gonzesse qu'entre dans ma piaule,
qui m'dit qu'est-c'tu fais planté là ?
T'en a pas marre de ces marioles,
t'en as pas marre d'leurs tronches de rats ?
J'lui réponds j'en ai rien à foutre
mais j'veux pas rater télé-foot.
Alors elle m'dit au lieu d't'aliéner
avec cette télé à la con,
t'entends pas qu'ta gosse s'est réveillée,
va lui faire chauffer son biberon !
Pi si c'est pas trop te d'mander
Faudra qu'tu changes la caisse du chat,
grouille-toi sinon tu vas rater
Pierre Cangioni et Stopyra.
En arrivant dans la cuisine
j'me suis dit tiens, un p'tit Ricard,
mais après mes quatorze bibines
j'étais un p'tit peu dans l'coltard,
j'ai bu un grand verre de Blédine,
j'me suis vautré dans la caisse du chat
et dans l'biberon de ma gamine
j'ai mis d'la sciure et du Pastaga.
La moralité d'cette chanson
elle est super, ah! ouais je veux,
c'est qu'la télé c'est très dangereux
et le football aussi un peu...
  • Année
    1981
  • Auteur
    Renaud Séchan
  • Compositeur
    Renaud Séchan